Expulsion de Hassan Iquioussen : communiqué de la Fondation

La Fondation Frantz Fanon salue le succès du rassemblement du 3 septembre dernier organisé par le collectif Perspectives musulmanes -anciennement Coordination contre la loi séparatisme-, pour dénoncer l’expulsion arbitraire de Hassan Iquioussen. 

La décision du Conseil d’Etat de céder à la pression politique de l’indigne ministre de l’Intérieur, Gerald Darmanin, témoigne de l’état lamentable des institutions de l’Etat colonial français, dirigé par un pouvoir raciste de plus en plus arbitraire et dangereux, mais aussi ridicule. À l’instar des pitreries du précédent président américain Donald Trump, l’arrogance avec laquelle est menée cette croisade outrancière du gouvernement Macron contre les Musulmans, les mouvements décoloniaux et afro-descendants ainsi que contre les mouvement sociaux ne fait que révéler le caractère réactionnaire et anxieux de la vieille métropole coloniale face à sa lente mais irréversible provincialisation. Ce pouvoir en vient à piétiner ses propres principes et à faire tomber les dernières digues de l’Etat de droit.

Dans la continuité de son appel à la combativité décoloniale, la Fondation renouvelle son soutien à toutes les forces de résistance à ce régime islamophobe de surveillance et de suspicion généralisée pesant sur les Musulmans de France. Face à la radicalisation des politiques racistes en France, qui n’iront que s’aggravant avec l’annonce d’une nouvelle loi permettant de lever « toutes les réserves » législatives empêchant l’expulsion du territoire de tout étranger contrevenant à une définition raciste de la citoyenneté, la résistance des Musulmans doit également être celle de tous ceux qui, confinés à cette zone de non-être raciale, géographique, juridique, religieuse, politique et culturelle, luttent pour construire un monde réparé du colonialisme et du capitalisme négrier.

Fondation Frantz Fanon

Expulsion of Hassan Iquioussen: press release from the Foundation

The Frantz Fanon Foundation salutes the success of the September 3rd protest organized by the Muslim Perspectives collective -formerly Coordination against the law of separatism-, to denounce the arbitrary expulsion of Hassan Iquioussen.

The decision of the Council of State to give in to the political pressure of the unworthy Minister of the Interior, Gerald Darmanin, testifies to the lamentable state of the institutions of the French colonial state, led by a racist power that is increasingly arbitrary and dangerous. Like the clowning of the previous American president Donald Trump, the arrogance with which this outrageous crusade of the Macron government against Muslims, decolonial and Afro-descendant movements as well as social movements is conducted only reveals the reactionary and anxious character of the old colonial metropolis in the face of its slow but irreversible provincialization. This power is trampling on its own principles and breaking down the last dikes of the rule of law.

In the continuity of its call for decolonial combativity, the Foundation renews its support to all forces of resistance to this islamophobic regime of surveillance and generalized suspicion weighing on the Muslims of France. In the face of the radicalization of racist policies in France, which will only get worse with the announcement of a new law allowing for the lifting of « all legislative reservations » preventing the expulsion from the territory of any foreigner who contravenes to a racist definition of citizenship, the resistance of Muslims must also be that of all those who, confined to this racial, geographical, legal, religious, political and cultural zone of non-being, are fighting to build a world repaired from colonialism and slavery-based capitalism.

Frantz Fanon Foundation

A propos admin 518 Articles
Fondation Frantz Fanon