SOUS LA DICTÉE DE FANON

Marie-Jeanne Manuellan a décidé de donner ses droits d’auteur à la Fondation Frantz Fanon.

Assistance sociale originaire de la Corrèze des maquis, Marie-Jeanne Manuellan partit en 1957, avec son mari, en Tunisie, pour apporter son concours à la construction de la jeune nation indépendante.

Elle y est nommée au Centre psychiatrique de jour de l’hôpital de Tunis que dirige Frantz Fanon. Secrétaire improvisée, c’est à elle que Fanon dictera L’an V de la révolution algérienne, puis le fameux Les damnés de la terre.Marie-Jeanne Manuellan est une combattante. De manifestation en manifestation, elle ne cessera de porter une pancarte sur laquelle sont écrits ces mots de Fanon : L’Europe, qui n’en finit pas de parler de l’homme, tout en le massacrant partout où elle le rencontre.

Sous la dictée de Fanon édition L’Amourier

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*