Racisme / xénophobie

Articles de cette rubrique

  • AKILLIS et H&M

    , par Mireille Fanon Mendes France

    En quelques semaines, deux produits mis en vente, l’un par la bijouterie Akillis, l’autre par H&M, violentent les personnes africaines ou d’ascendance africaine par leurs références ouvertement racialisantes et coloniales. Le monde blanc n’en a pas fini avec son inconscient raciste qui se dévoile lorsque les élites intellectuelles et politiques s’autorisent à des commentaires qui ne cessent de sous-humaniser les personnes d’ascendance africaine et les Africains. Avec ces deux produits, le passé resurgit à propos d’un sweat-shirt vendu chez H&M ou d’un bracelet de luxe, chez Akillis, bijoutier, dont la boutique se trouve rue du Faubourg-Saint- Honoré.

  • ​SUR LES PROPOS DE TRUMP

    ​English version below ​
    Quelques jours après les propos racistes mais surtout racialisants et insultants de Donald Trump à l’égard d’Etats souverains, il faut bien dire qu’il n’y a rien d’étonnant dans ceux-ci. Ils confirment ce que chacun peut attendre d’un président populiste et guidé par l’idéologie (...)

  • En Libye, nos frères vendus aux enchères

    Des africains subsahariens vendus en Libye, bien peu de réaction du monde politique français ! Pourtant la France a une lourde responsabilité dans le chaos installé durablement dans ce pays.
    Elle a réussi à faire adopter une résolution grâce à une interprétation abusive du droit international, ce qui a (...)

  • 5 ans après la mort de Wissam El Yamni, toujours pas de vérité

    Mireille Fanon Mendes France Fondation Frantz Fanon Experte ONU Vendredi 6 janvier 2017
    En octobre 2016, au moment de la parution du livre « Un président ne devrait pas dire cela », les auditeurs ont appris, dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin, que le Président de la République a ordonné « au (...)

  • La Fondation Frantz Fanon à l’initiative d’une démarche juridique interrogeant la responsabilité de l’Etat après les propos de la ministre chargée de l’Enfance, de la Famille et des Droits des femmes

    Les mots ont leur importance ; ceux employés par la ministre chargée de l’Enfance, de la Famille et des Droits des femmes mettent en évidence qu’au sein du gouvernement actuel la pensée coloniale est toujours présente.
    Lors de son interview sur RMC, la ministre, Madame Rossignol, a démontré son (...)