Répression des lycéens à Mantes-La-Jolie : Communiqué de la FFF

Le 6 décembre 2018, les forces de l’ordre françaises utilisent des méthodes de répression héritées de l’époque de la colonisation. Face à ces photos, on ne peut que se rappeler les arrestations de masse effectuées par certaines dictatures ou par l’armée française lors de la lutte de libération du peuple algérien.

Des dizaines de jeunes lycéens, menottes aux poignets, maintenus des heures durant agenouillés, visage tourné vers le mur. Cela se passe en France, où il y a quelques mois le président de la République dénonçait les méthodes des crimes de la colonisation. Depuis des années, les forces de l’ordre n’hésitent pas à utiliser des armes non létales qui peuvent tuer et n’ont de cesse d’humilier les manifestants au moment des arrestations.

Est-ce ainsi qu’une démocratie, qui se targue d’être la patrie des droits de l’homme, traite sa jeunesse lorsqu’elle se mobilise pour son avenir alors que ce gouvernement ne cesse de prendre des décisions qui obscurcissent leur futur tout comme il continue d’obscurcir celui de leurs parents ? Cette république agit comme si elle détestait ses jeunes, à moins qu’elle n’en ait peur !

A propos Webmaster 413 Articles
Fondation Frantz Fanon